1

Favoriser l’accession à la propriété des jeunes

C’est l’objectif des mesures récentes du Haut Conseil à la Sécurité Financière au sujet du crédit immobilier. 

Dans un tête-à-queue étonnant, les autorités financières françaises ont assoupli les conditions d’accès au crédit immobilier, après les avoir durcies fin 2019.

Désormais, dans la cadre d’un crédit immobilier, on peut s’endetter sur 27 ans selon le type d’opération, et non plus sur 25, et le montant des remboursements peut atteindre 35% des revenus mensuels, et non plus 33 %. 

Plus fort encore, les banques sont désormais incitées à accepter même des demandes de crédit immobilier ne respectant pas ces critères, au maximum pour 20% des dossiers

L’idée est bien sûr de permettre à ceux qui sont un peu justes côté salaire, les jeunes en particulier, de parvenir malgré tout à obtenir un crédit immobilier pour acheter leur logement

Ils avaient été quasiment exclus du marché du crédit immobilier par les banques.