Les crédits immobilers sont un peu plus chers en décembre, avec des hausses de 0,1 % à 0,2 %

image_pdfimage_print

Mais les différences peuvent être importantes, selon le profil des emprunteurs.

Entamé il y a quelques semaines, le mouvement de remontée des taux des crédits immobiliers est bien lancé, comme le confirment les barèmes des banques de décembre en Corse.

Une progression encore limitée

L’ampleur de la hausse reste toutefois à relativiser, avec des augmentations de 0,10 % à 0,30 % en moyenne.

Cette remontée des taux des crédits immobilers est directement liée à la hausse de l’emprunt à 10 ans émis par l’État français (OAT) qui sert de référence.  À son plus bas, atteint fin septembre, il était à 0,029 %. Il revient à son niveau de janvier 2016.

Une remontée des taux quasi généralisée

La plupart des banques ont décidé en Corse  de remonter leur taux.

Des hausses différenciées selon le profil des emprunteurs

Tous les clients ne sont pas logés à la même enseigne.

Chaque banque profite de cette hausse de taux pour affiner son profil de clientèle . Certaines concentrent, par exemple, leur hausse sur des durées courtes (10 et 20 ans) afin de rester compétitives sur les taux à 20 ans, qui concernent pour une très grande part les primo-accédants. Une clientèle que les banques en Corse cherchent toutes à fidéliser.

Facebookredditpinterestlinkedin